Les marchés bien rétablis malgré le coronavirus

08 février 2020

Coronavirus │ Epidémie │Seringue │Cellules

That was the week that was (également appelée TWTWTW, une émission de télévision des années 1960) - et quelle semaine ce fut ! Le bilan du coronavirus s’élève désormais à 638 décès (au moment où nous rédigeons ces lignes), et Hong Kong impose une quarantaine de 14 jours aux personnes en provenance de Chine. L’impact sur les économies chinoise et mondiale reste bien sûr une question ouverte à ce stade. On estime que l’épidémie du SRAS n’avait coûté qu’un faible 0,1 point de pourcentage au PIB mondial et, dans cette optique, nous déconseillerions aux investisseurs de réagir de manière excessive. Les estimations concernant le PIB de la Chine vont jusqu’à 2 points de pourcentage du PIB du 1er trimestre par rapport au 4ème trimestre, en glissement annuel (YoY), de 6 à 4%. Nos prévisions relatives au PIB chinois pour le 4ème trimestre 2019 sont toutefois plutôt modestes (5,7% en glissement annuel), et sont également impactées par les tensions commerciales avec les États-Unis.

50% des entreprises du S&P 500 ont désormais publié leurs résultats du 4ème trimestre 2019. 70% d’entre elles ont annoncé des bénéfices supérieurs aux attentes des analystes ce qui se traduit par une croissance estimée de l’indice en glissement annuel au 4ème trimestre juste au-dessus de zéro pour le moment. Il convient de mentionner que 38% des entreprises qui ont déjà communiqué leurs résultats ont fait part de leurs inquiétudes concernant le coronavirus sur leurs bénéfices du T1.

Le 4 février, la capitalisation boursière de Tesla valait plus que celle de GM, Ford et Daimler réunis. Clôturant à 887 USD, le cours de l’action Tesla a doublé depuis le début de l’année et a quadruplé depuis juin 2019. La société vaut désormais plus de 150 milliards de dollars, soit environ 50% de plus que Volkswagen AG, et est le deuxième constructeur automobile mondial par sa capitalisation boursière, derrière Toyota.

Du fait d’un dysfonctionnement lors des caucus du parti démocratique de l’Iowa, la publication des résultats a été retardée, toutefois, Pete Buttigieg était en tête, suivi par Bernie Sanders jeudi dans la soirée. Il s’agit d’un résultat stupéfiant dans cet État à majorité blanche avec de nombreux votants âgés dans les zones rurales.

Mardi, dans son discours sur l’état de l’Union, le Président Trump a évité de mentionner le procès en destitution pour lequel il a été acquitté mercredi.

La veille, l’administration avait lancé l’idée d’imposer des droits de douane aux pays dont les monnaies sont jugées sous-évaluées par les États-Unis. Le Royaume-Uni, au lendemain de son divorce avec l’UE, a également plongé dans une débâcle commerciale avec les 27, faisant craindre aux marchés qu’un accord ne soit pas conclu d’ici la fin de l’année.

Les solides chiffres relatifs à l’emploi aux États-Unis publiés vendredi ont contribué à supporter le yield des obligations du Trésor. Toutefois, il existe un doute important quant à la possibilité de contrer cette tendance, en raison des perspectives plutôt floues de l’économie mondiale.

Tout ce qui précède a engendré des fluctuations notables sur les marchés financiers qui, néanmoins, ont désormais réduit la majeure partie de l’aversion au risque.

08 février 2020

À lire aussi

Nuage | soleil | crépuscule | aurore | lac

Pour quelques dollars de plus ?

Réserve Fédérale | Fed | US | USA | Dollar

La Réserve fédérale américaine intensifie son action

Drapeau américain|USA|drapeau

Etats-Unis : primaires du Super Tuesday